Retour à la liste des articles

Le Rooïbos, quand l'Afrique du Sud s'invite dans votre tasse !

Je partage

22 Janvier 2019

Découvrez dans cet article les bienfaits de ce trésor de boisson...

Connaissez vous ce buisson d’Afrique du Sud qui nous veut du bien ?

Je vous le fais volontiers découvrir quand vous venez me consulter au cabinet Mes Clés Naturo (à Ballan-Miré près de Tours) en vous en offrant une tasse bien chaude et réconfortante.

Le Rooibos est un mot africain qui signifie «buisson rouge». Les rooibos ne sont pas des thés à véritablement parler car ils ne sont pas issus du théier Camelia sinensis.. En fait, le rooibos, originaire de la région du Cederberg au sud-ouest de l’Afrique du Sud, fait partie de la famille des légumineuses.

Les fines feuilles du Rooibos (un peu en forme d’épines) sont fermentées et séchées pour être utilisées en infusion aux reflets rouges, qui aura l’avantage de ne pas contenir de théine comparativement aux thés traditionnels.

Le Rooibos est la boisson nationale d’Afrique du Sud. Elle peut être consommé par tous, même chez les enfants !

  • Quelles sont les qualités du rooibos ?

Le rooibos est riche en sels minéraux (tels que le fer, le calcium, le cuivre et le zinc), en vitamines et  contient également plusieurs substances antioxydantes.

Dans ces substances antioxydantes, on retrouve surtout des polyphénols dont la quercétine qui contribue notamment à un bon renouvellement des cellules de la paroie de l’intestin. Autres polyphénols intéressants : la nothofagine et l’aspalathine qui présentent notamment des propriétés anti-inflammatoires. On note la présence en quantité importante de l’acide férulique qui est reconnu pour ses effets bénéfiques globaux sur la santé et son efficacité pour lutter contre certaines maladies de la sphère digestive en particulier.

La marque "les jardins de Gaïa" nous informe via leurs études indépendantes, qu'une tasse de 150 ml est pratiquement aussi antioxydante qu’une portion de 150 g de chou rouge ou de cerises, ce qui fait de cette boisson un vrai concentré de bienfaits à déguster au quotidien.

  • Mais à quoi servent les antioxydants ?

On estime que la consommation d’antioxydants, permet de protéger les cellules de l’organisme contre les effets néfastes du stress oxydatif, lequel est souvent relié aux cancers, aux maladies dégénératives, aux troubles cardiovasculaires et au vieillissement cérébral.

Toutefois, il semblerait que le Rooibos fermenté contienne moins d’antioxydants que le Rooibos vert qui lui, a seulement été séché et non fermenté.

  • Permet il d’agir en faveur de notre santé ?

Traditionnellement, le rooibos est utilisé pour apaiser la digestion et soulager les douleurs de l’estomac, les coliques et les diarrhées. Il serait bénéfique dans les allergies, l’eczéma, les problèmes de peau, et lutterait contre le vieillissement.

Différentes études* ont été menées pour observer les bénéfices de la consommation régulière de Rooibos.

Comme cette étude de 2017 qui suggère que le Rooibos serait protecteur contre l’accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique et le vieillissement du cerveau.

Une autre étude a permis également de démontrer des propriétés anticancer du Rooibos  (modèle in vitro) dans le cancer de la peau. Enfin, d’autres études expérimentales mettent en avant que le Rooibos pourrait aider à prévenir les atteintes du foie et favoriser sa régénération.

Il convient de dire que les études scientifiques sur l’homme manquent encore mais, sans en attendre de miracle, le Rooibos apparait comme une belle alternative aux boissons classiques, car sans théine ni caféine.

  • Comment prépare-t-on le Rooibos ?

Rien de plus facile ! Le rooibos se prépare comme le thé. Les feuilles doivent être conservées dans un endroit sec, à l'abri de la lumière.
Comptez une cuillère à café pleine par tasse : les feuilles doivent être au contact d'une eau bien chaude (autour de 100°C).
Les spécialistes conseillent de laisser infuser au minimum 4 à 5 minutes minimum.

Mais si on sert le Rooibos bien chaud, je ne saurai que vous conseiller d’éviter de le boire aussitôt. Comme le recommande la médecine traditionnelle chinoise, évitez de boire vos thés et infusions trop chaudes, en prévention des brûlures et du cancer de l’œsophage. Boire petite gorgée par petite gorgée votre boisson tiède, et ce tout au long de la journée !



*Sources :
•    Acta Neurobiol Exp (Wars). 2017;77(1):94-105.Long-term consumption of fermented rooibos herbal tea offers neuroprotection against ischemic brain injury in rats.Akinrinmade O1, Omoruyi S1, Dietrich D1, Ekpo O2./ Molecules. 2016 Nov 25;21(12). pii: E1622. In Vitro Chemopreventive Properties of Green Tea, Rooibos and Honeybush Extracts in Skin Cells. Magcwebeba TU1, Swart P2, Swanevelder S3, Joubert E4,5, Gelderblom WC6,7.
•    Gen Physiol Biophys. 2008 Sep;27(3):179-86. Does rooibos tea (Aspalathus linearis) support regeneration of rat liver after intoxication by carbon tetrachloride? Ulicná O1, Vancová O, Waczulíková I, Bozek P, Janega P, Babál P, Lísková S, Greksák M
•    J Ethnopharmacol. 2011 Jan 7;133(1):46-52. doi: 10.1016/j.jep.2010.08.061. Epub 2010 Sep 15. Effects of rooibos (Aspalathus linearis) on oxidative stress and biochemical parameters in adults at risk for cardiovascular disease. Marnewick JL1, Rautenbach F, Venter I, Neethling H, Blackhurst DM, Wolmarans P, Macharia M.
•    Site lanutrition.fr
•    Site les jardins de Gaia : le Rooibos, cette infusion qui vous veut du bien.