Retour à la liste des articles

La Candidose Chronique...

Je partage

25 Avril 2020

Quand le Candida Albicans vous gâche la vie...

La Candidose Chronique...

Vous n'en pouvez plus, tout bonnement, vous n'en pouvez plus... Des mois ou des années que vous souffrez et que vous ne savez pas pourquoi. Cystites à répétition ? Problèmes de peau chroniques ? Vaginite ? Mycoses vaginales récalcitrantes et à répétition ? Dépression ? Anxiété ? Prise de poids incontrolable ? Ménopause difficile à vivre ? Dépression ? Digestion difficile ? Bien entendu, vous ne présentez pas tous ces symptômes mais vous vous retrouvez dans un ou plusieurs ? C'est peut être le candida albicans !

Si c'est le cas, les traitements ponctuels et symptomatiques vous permettront de calmer les crises en cours, mais au delà de cela, il va falloir agir au coeur, à la source de vos maux, de votre mal-être : il faut rééquilibrer votre tube digestif, vos variations glycémiques, et votre inflammation chronique. Et c'est bien en cela que la naturopathie va pouvoir vous aider puisque son rôle est d'aller agir sur les causes et non pas sur les symptômes.

Candidose et Candida Albicans


On parle de candidose, lorsque, des champignons se développent anormalement dans votre tube digestif notamment. En principe, il s'agit de levures et pour le plus souvent du fameux  candida albicans. Alors, attention ! le candida albicans fait totalement partie du microbiote de tout un chacun ! Mais c'est bien lorsque celui ci se développe anormalement que vous commencez à développer cette candidose.
La candidose est donc une maladie qui, dans la plupart des cas, peut affecter toutes les zones du corps, que ce soit la peau, les ongles, les muqueuses externes ou internes avec les intestins, l'oesophage, l'estomac...

Alors, vous vous posez certainement la question : " qu'est ce qui fait qu'à un moment donné, le candida s'est mis à se développer ?"

Et bien le candida a profité d'un changement de compostion de votre microbiote (terme récent donné à la flore intestinale). Qu'est ce qui a pu entrainer ce changement de composition ? un stress important, un choc émotionnel (le premier lieu d'impact du stress oxydatif est l'intestin...), une alimentation inadaptée... Nous aborderons l'ensemble des causes un peu plus bas dans l'article.

Et quand le candida décide de se développer et bien, il fait "du réseau". Il se développe sous forme de filaments qui vont se tisser entre eux, en prenant de plus en plus de place que ce soit dans l'intestin, ou par exemple sur la paroi de la vessie... Il devient alors agressif pour votre corps, et entrainera des irritations locales mais aussi plus globales comme la déstabilisatoin des humeurs : dés lors que votre intestin n'est plus à l'équilibre, vous ne pouvez pas "être vous même" : vous êtes irritable, avec des changements d'humeur, et pouvez vous sentir abattue puis de plus en plus dans un état dépressif.. Les neurones au niveau intestinal sont plus nombreux qu'au niveau cérébral...ceci explique cela ! D'ailleurs, un grand nombre de personnes que je reçois au cabinet me parlent "d'avoir l'esprit peu clair, embrumé"... c'est un des effets du candida !

Parfois même, le candida n'est pas le seul à se multiplier dans votre intestin de façon anormale et on peut se retrouver avec une surpopulation bactérienne dans l'intestin grêle et même dans l'estomac et on peut développer un SIBO (small intestinal bacterial overgrowth), un problème dont je parlerai dans un futur article.

Ces proliférations anormales peuvent favoriser un terrain propice au développement des maladies auto-immunes.

Les problèmes de la candidose chronique ne sont apparus que durant ce demi siècle passé, avec la normalisation et généralisation des produits alimentaires industriels et des antibiotiques.

Il faut savoir que la candidose chronique se développe aussi rapidement que les autres maladies de ce siècle, incluant l'autisme, le diabète, l'obésité, l'asthme et, évidemment, les allergies....(cette liste est évidemment loin d'être exhaustive !)

Qu'est ce qui favorise le développement du candida ?


L'alimentation :

Trop de sucre, trop de fruits, trop de sodas et jus de fruits, trop de produits laitiers, trop de graisses saturées, trop de viande(celle ci étant pour le plus souvent traitée aux antibiotiques...), trop de produits raffinés... Toutes ces habitudes alimentaires développe un terrain acide permettant le développement des champignons...et donc du candida


Les médicaments :

Les antibiotiques qui détruisent le microbiote (surtout s'ils sont utilisés de façon répétée, prolongée)
La pilule contraceptive oestroprogestative
La prise de corticoïdes
Les antidépresseurs tricycliques
Les diurétiques

La constipation chronique


La grossesse :

Les modifications hormonales liées à la grossesse peuvent modifier le microbiote et favoriser le développement du candida.

Le syndrome prémenstruel


Le diabète


Les cancers (entrainant souvent une baisse immunitaire, ils laissent la voie au développement du candida)


Le tabagisme et l'alcoolisme chronique


Toute chirurgie digestive peut engendrer une dysbiose intestinale.


Mais également la fragilité de certaines personnes :


Le nourrisson par exemple n'a pas un microbiote mature et s'il est né par césarienne ou qu'il reçoit jeune des antibiotiques, son microbiote s'en retrouvera impacté.

La personne âgée, parce qu'elle a un microbiote dont la population des bonnes bactéries diminue, d'autant qu'en France, les personnes âgées consomment énormément de médicaments (les seniors consommeraient en moyenne 14 médicaments par jour d'après le  mensuel 60 millions de consommateur, sachant alors, qu'évidemment, cette polymedication n'entraine pas que des soucis de candida...)

Les traitements lourds type chimiothérapie ou radiothérapie


Les maladies inflammatoires chroniques intestinales (Croh, RCH,...)


L'exposition aux métaux lourds et aux polluants environnementaux


Les troubles d'adaptation au stress, les burn-out



Quels signes doivent m'alerter ?


  • Je suis fatiguée, constamment, et même dés le réveil
  • Je ballonne après les repas, voire même rassasié dés les premières fourchettes
  • J'ai mal à la tête en fin de journée
  • J'ai des envies de sucré, et parfois je me jette sur un paquet de friandises
  • Je fais des mycoses vaginales à répétition
  • J'ai régulièrement des démangeaisons à l'intérieur des plis de la peau (coudes, aine, aisselles, interfessier, sous-mammaire)
  • J'ai des signes dépressifs : j'ai perdu toute envie, je suis triste
  • J'ai les idées brouillées, je n'arrive pas à avoir les idées claires
  • J'ai souvent des infections urinaires et rien n'y fait
  • Je ne comprends pas pourquoi je ne perds pas de poids malgré tous mes efforts
  • Je souffre de montées d'angoisse


Que puis je faire ?


Bien entendu, si vous souffrez notamment de mycoses vaginales, ou de cystite, on vous a sûrement dit de faire attention à votre hygiène, de ne pas porter de vêtements synthétiques et serrés, etc etc... Alors, même si tous ces conseils habituels ont du sens, croyez bien que si vous avez une candidose, qu'il va être nécessaire d'aller plus loin en rééquilibrant votre terrain et pour cela, vous faire accompagner me semble essentiel afin de faire les choses dans le bon ordre et d'être soutenue dans votre démarche. Vous l'avez compris, en fonction de vos manifestations personnelles, l'approche peut différer d'une personne à une autre.

Voici déjà ce qu'il est préférable en effet d'éviter dans un premier temps si vous souffrez de mycoses à répétition :

  • les douches vaginales, car trop agressives
  • les produits d'hygiène spécifique : le mieux reste de vous laver avec de l'eau avec le jet de la douche, sans frotter pour ne pas irriter d'avantage. Si toutefois vous souhaitez à tout prix utiliser un produit, ne l'utilisez pas en systématique chaque jour et privilégier des produits très doux comme le soin de la marque Cattier "gynea" qui est l'un des plus doux et respectueux de la flore intime, ou bien encore du savon d'alep ou de marseille (du vrai ! 72%) tout simplement
  • éviter les serviettes hygieniques parfumées, car irritantes, optez pour des serviettes en coton, lavables.
  • privilégier des sous vêtements en coton
  • garder en tête que toute irritation des muqueuses favorise le développement du candida
  • veillez à rééquilibrer votre alimentation


Conclusion


La candidose est un dérèglement de votre microbiote intime. Elle touche énormément de femmes car 7¨% d'entre elles feront une candidose vaginale au moins une fois dans leur vie. Mais attention !! Les hommes sont également touchés, donc face à des maux non expliqués, digestifs et récurrents, il peut être important de se poser la question.

Mais quand cette candidose devient chronique et qu'elle envahit le corps, elle est rarement diagnostiquée et de nombreuses personnes sont touchées sans le savoir.

Il est difficile de vaincre la candidose mais la naturopathie a réellement toute sa place pour vous aider à rééquilibrer votre terrain et vous permettre de ne plus en souffrir. Pour vous libérer de cet inconfort récurrent, je suis à votre disposition pour vous aider à retrouver le chemin de l'équilibre, soit en consultation au cabinet, soit en consultation à distance par téléconsultation.(pour les téléconsultations, merci de prendre rendez vous plutôt par téléphone, je vous remercie).

Prenez soin de vous...🌺





Praticienne en Naturopathie et Réflexologie
Créatrice culinaire
Cabinet Mes Clés Naturo
07 66 83 38 41
Consultations au cabinet ou à distance par téléconsultations
4 boulevard de Chinon
37510 Ballan-Miré
A proximité immédiate de Tours - Grand Parking gratuit.

Veuillez noter que les techniques et informations présentées sur ce site sont non médicales.
N'oubliez pas qu'en cas de pathologie ou trouble mental, il est absolument nécessaire d'être suivi par le corps médical.